<
>

La Petite Mongolie Auvergnate

Égliseneuve-d'Entraigues, FR

Grande randonnée en boucle de 135,0 km -  8 jours de marche

   5°c - Ciel dégagé

CLUB
6
DANS VOTRE BIBLIOTHÈQUE

Départ

🚍 Car SNCF Bus Ligne C08 arrêt “Égliseneuve-d’Entraigues” (depuis la gare SNCF de Clermont-Ferrand) : attention, 1 seul car par jour, uniquement du lundi au vendredi (toute l’année. Trajet : 1,5 € / personne
Église Saint-Austremoine63850Égliseneuve-d'EntraiguesFR

Comment y aller ?
Depuis votre positionModifier

Difficulté

Marcheur expérimenté|D+ 3922 mD- 3908 mAlt. max 1345 mVoir le dénivelé

Accessibilité

Cette randonnée n'est pas recommandée pour les personnes en fauteuil roulant ou mal-marchantes

Type de chemin

Naturel
(Chemins & sentiers de randonnée)
Gravillonné
(Routes gravillonnées, chemins de remembrement)
Goudronné
(Rues, Routes)
Inconnu

Vous verrez

  • Point de vue
  • Forêt
  • Passerelle / Pont suspendu
  • Rivière / Ruisseau / Torrent
  • Lac
  • Étang
  • Animaux sauvages
  • Animaux de la ferme
  • Monument historique
  • Château
  • Architecture
  • Église / Cathédrale
  • Artisans locaux
  • Bar / Restaurant
  • Champs
  • Hameau
  • Lavoir
  • Cascades

Facilité(s)

  • Toilettes
  • Points d'eau
  • Tables de pique-nique

Rien de mieux que l’Auvergne pour dépayser le randonneur. Entre massifs montagneux, steppes infinies, lacs, rivières par dizaines et vallées chaleureuses, c’est un territoire aux mille facettes dans lequel chacun peut trouver son bonheur. Et au cœur de cette région, se trouve le Cézallier, à cheval entre Cantal, Puy-de-Dôme et Haute-Loire, un plateau immense surnommé “La Petite Mongolie Auvergnate”. Ici, le temps semble s'arrêter, les scènes rurales s'enchaînent et nous sommes comme coupés du monde extérieur. 8 jours, 135km et 4000m de D+ nous embarquent sur ces terres volcaniques aux airs d’ailleurs.

Trouver un hébergement

Étapes et Balisages

100
de l’itinéraire est balisé, et c’est cool !

Jour 1 - D'Égliseneuve-d’Entraigues à Brion - 16 km (Balisage tête de vache rouge)

Au départ de l’église d'Egliseneuve-d'Entraigues, vous sentez déjà le calme du Puy-de-Dôme vous envahir. Vous quittez le village par l’Est puis remontez vers le nord. Après plusieurs passages par de beaux tunnels d'arbres, vous entrez dans le désert Auvergnat. C’est parti pour plusieurs jours au cœur d’un paysage digne de la Mongolie. Des steppes qui s'étendent à perte de vue, seulement habitées par les troupeaux de vaches et des milliers de fleurs sauvages. Vous parcourez quelques versants en traversant plusieurs champs puis passez le hameau de Redondel. A l'ouest, les sommets endormis des Monts du Cantal se devinent. Un peu plus loin, vous passez le village d’Espinchal où le glouglou de son ruisseau nous berce. Une jolie cascade permet de tremper les pieds avant de repartir. Puis vous remontez de l’autre côté de la départementale en direction de la Montagne de Janson. Un long passage en plein désert permet d'avoir une vue à 360° sur les paysages typiques. Ici, les arbres et l'ombre se font rare. Au Nord, le massif du Sancy se laisse entrevoir, géant parmi les plaines plus douces que nous traversons ici. Plus loin, accoudés au pittoresque village de la Godivelle, vous attendent 2 lacs, lac d'en haut et lac d'en bas, on ne peut plus instagrammables. Deux joyaux naturels, anciens cratères de volcan peu à peu remplis par les eaux de pluie. Un joli passage en forêt nous conduit au sommet d'un autre versant d'où nous apercevons notre étape du soir : Brion. Comme un bout du monde perché, le hameau nous fait découvrir les bâtisses typiques du coin. Le (seul) bistrot du bourg est une adresse immanquable, tenu par.. , où l'on rentre sans trop savoir à quoi s'attendre pour finalement être émerveillés.

Nous continuons 800m plus bas pour déguster une délicieuse glace artisanale, les pieds dans l'herbe douce, juste à côté des Cabanes du Cézallier. C'est ici que l'étape se termine, face à l'immensité du Cézallier.

Une étape qui nous plonge instantanément dans les décors typiques du coin où l'on rencontre les fameuses vaches Salers, emblèmes de ce trek.

Jour 2 - De Brion à Anzat-le-Luguet - 17 km (Balisage tête de vache rouge)

Après une nuit passée dans un calme absolu sous les étoiles, nous commençons la journée sur un monotrace bucolique au milieu des champs. Nous laissons la Motte de Brion derrière nous pour descendre au hameau de Jassy, vrai coup de cœur du séjour. Cascades, rivières et belles demeures habitent ce bourg apaisant et nous prenons un bain rafraîchissant à la cascade qui rappelle des paysages tropicaux. Nous achetons un fromage de chèvre et un bout de st nectaire fermiers à la ferme du coin pour le pique nique du jour. Après un passage sur la départementale 721 qui nous amène à Boutaresse, le sentier grimpe en direction du col de Vestizoux avant de bifurquer dans la forêt du Belan Gardon. Puis les paysages s'ouvrent de nouveau, grandioses, autour de Parrot. Comme une oasis en plein désert, le gîte et la buvette du coin nous permettent une pause désaltérante salvatrice! Les paysages deviennent de plus en plus secs et les bruyères violettes s'entassent sur les bords du chemin qui descend dans le cirque glaciaire d'Artout. De nombreux petits ruisseaux bercent notre marche de leur clapotis. Une dernière montée sur le versant sud-est du cirque nous conduit à le Luguet, agréable commune d'Anzat-le-Luguet. Notre halte du soir est un vrai petit paradis : la Forge du Luguet. Nous achetons une boisson fraîche pour aller s'installer dans le jardin ombragé avant de passer à table.

Cette étape sans difficulté comptant quelques passages moins agréables sur la route, s'éloigne des paysages de tourbières vus la veille et nous offre de beaux chemins pastoraux.

6Afficher toutes les étapes6

Jour 3 - De Anzat-le-Luguet à Laurie - 20,9 km (Balisage tête de vache rouge)

Le petit village d'Anzat nous permet d'acheter quelques victuailles pour la première grosse journée du trek. Nous quittons la route et nous marchons sans difficulté jusqu'à Besse, hameau agricole qui nous fait voyager dans le temps avec sa tour du 15eme siècle et ses vestiges de maisons à pignons. Un peu plus bas, le sentier devient féerique en sous-bois aux côtés d'un ruisseau et d'un ancien moulin. Puis les décors deviennent presque méridionaux, plus secs, plus arides. Les bruyères violettes jonchent les abords du large chemin de cailloux qui descend en zigzag dans la vallée où l'on enjambe un ruisseau enchanteur. Le minuscule mais merveilleux village de Leyvaux est une halte hors du temps, entre l'ancienne école et l'église Saint-Blaise. Le sentier s'écarte du bourg et s'entoure d'immenses rochers. Des hêtres centenaires longent le chemin et nous amènent au pied d'une montée d'abord très raide puis plus progressive. On enjambe un nouveau ruisseau avant de finir de grimper vers Lussaud. On croise la belle église Sainte Madeleine avant de s'éloigner sur un sentier entre pâturages et forêts. Les derniers kilomètres nous font passer par les bourgs de Lussaud et d'Anliac, communes à la frontière avec la Haute Loire, avant d'arriver à Laurie où nous attend le gîte du soir.

Une étape principalement en forêt avec un important dénivelé.

Auteur

Mise à jour : 16/10/2021
Helloways
Helloways est le point de départ de balades, randonnées et micro-aventures inoubliables en France.

Partager cette randonnée à vos amis

Copié !